Forum de Thalantir

forum de jeux de rôle, de jeux de stratégie et d'Heroic Fantasy en général
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit

Aller en bas 
AuteurMessage
Thalantir
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 38
Localisation : Stosswihr, près de Colmar
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   Dim 18 Mar - 18:00

Voici le récit romancé de la partie « Pendant ce temps à Esenbach »
vu que nous n'avions qu'une demi partie, autant la faire ais-je pensé et donc voilà le résultat ainsi qu'un récit.

Alors présentation des protagonistes tirés
- Azor, maître voleur, principal de l'Ecole Supérieure de Roublards d'Esenbach Héros de Tuarviel qu’on ne présente plus, il est la cible principale des assassins qui doivent l'éliminer lui et toute sa famille
- Liliana, femme d’Oden Owell, lui même héros de Tuarviel et dirigeante par intérim d’Esenbach. C’est une paladine déterminée et courageuse.
- Eilimë, fille d’Azor, elle a le caractère de sa mère Myren et les petites manies de la soeur d'Oden Owell, Mara dont elle est le disciple. Attentionnée et aimant la nature, elle est agréable à vivre et instinctive.
- L’intendant Jacques. Comptable de la baronne Laurielle, il a travaillé à la garde et n’est pas vraiment un foudre de guerre. Il n’aime pas vraiment le danger et n’a pas beaucoup de courage quand il est seul.
- Syrandor, fils d’Oden, apprenti paladin, c’est une tête brûlée qui a le don de se mettre dans le petrin.
- Galenet Ivagan, assistant du Garde Chasse Sandoval. C’est un rôdeur peu loquace qui aime ; à l’image de son patron le combat à distance.
- Le veilleur de nuit Marcel, pochtron mais gentil, il essaye de bien faire son travail.

Les assassins :
- Baptiste, maître assassin, tueur froid et impitoyable, aime le travaille bien fait
- Nalden, arbalétrier de talent, il préfère tuer à distance, il est calme et calculateur mais peut perdre son sang froid
- Astina, bretteuse de talent, elle aime vaincre ses adversaire en duel ce qui lui pose parfois des problèmes car elle n’a pas tendance à choisir systématiquement l’option la plus efficace.
- Bruce « dit le tueur à la chaîne » autant parce qu’il tue beaucoup que parce qu’il manie une chaine. C’est un combattant efficace et dangereux mais très instable et peu discipliné. Il pète parfois les plombs. Violeur, tueur et menteur, il succombe souvent à ses bas instincts.
- Kanister, prêtre de Mask cupide calculateur et malfaisant, il travaille avec efficacité et aime beaucoup collaborer avec les équipes d’élimination.


Bilan : les assassins ont gagné mais partiellement seulement
Azor, Galenet, Syrandor, Jacques et le veilleur sont morts
Cependant Eilimë a réussi à s’enfuir et à se mettre à l’abri.

Victoire mineure donc.


Le récit (bonne lecture)

Il est 23h30 dans l’école supérieure de roublards d’Esenbach. Le bureau du principal est éclairé et l’objet d’une âpre discussion. Liliana baronne par intérim d’Esenbach était en pleine discussion avec Maître Azor pour ce qui est des problèmes posés par les élèves qui s’exercent pour leurs travaux pratiques dans la ville. La tolérance semble moins grande chez la nouvelle dirigeante et le principal a du mal à expliquer que l’exercice est le meilleur des cours pour un roublard. A côté, plongé dans ses chiffres, l’intendant Jacques de la commune d’Esenbach essaye tant bien que mal de démêler l’ubuesque comptabilité de l’école. Dans le débarras, au rez-de-chaussée, Marcel le veilleur de nuit fume sa pipe en cachette, tandis que dans l’armurerie voisine, Syrandor puni pour son comportement de chien fou a été condamné à astiquer les armes utilisées par les élèves. Dans le réfectoire Galenet, l'assistant du garde chasse Sandoval mange le repas laissé par Germaine la cuisinière. Cette dernière est déjà partie, mais, connaissant Galenet et sachant qu’Azor était encore là, elle l’a laissé se restaurer tranquillement. Eilime la fille d’Azor, ennuyée par les discussions de Liliana et peu désireuse de s’occuper de la gestion de l’école s’est rendue dans la petite bibliothèque de l’établissement en bas et est plongée dans des romans traitant du célèbre « Ikit la Griffe ». Tout ce petit monde est encore inconscient du danger qui pèse sur lui…

Baptiste était tendu, comme toujours lors d’une mission, et c’est dans ces conditions qu’il commettait des erreurs. Mais ici il n’avait pas le droit d’en commettre, sa mission et celle de son groupe était claire : tuer Azor celui qui avait tué (sans le savoir il faut le dire) le frère de Niklas Uran grand maître des Dragons Noirs ainsi que tous ceux qu’il aime, et Uran n’était pas du genre à prendre le résultat de ce genre de mission à la légère. Baptiste était le meilleur dans sa cellule, il pensait recevoir bientôt le commandement de son propre groupement, voire succéder à Kerlod Agven son supérieur direct, et non ! Il fallait que cette mission tombe. Son équipe remplissait très bien les missions ordinaires, mais celle là allait être plus difficile en raison de l’opposition plus coriace qu’ils allaient rencontrer. Baptiste avait confiance en Nalden, c’était un tueur froid et impitoyable un peu comme lui, même s’il pêchait parfois par excès de prudence et qu’il manquait de sang froid, Astina était douée, très douée et ce n’est pas parce qu’elle était son amante qu’il le disait, c’était une grande bretteuse mais parfois elle choisissait de ferrailler en prenant des risques alors qu’un coup en traitre peut clore un combat très vite. Kanister le prêtre de Mask était un fanatique mais il est d’un calme olympien et très efficace, il analyse vite les situations et travaille toujours en conjonction avec le reste de son équipe. Quant à Bruce, là c’était autre chose, oh c’était un tueur efficace et retors, mais c’était aussi un psychopathe dangereux, voleur, tueur, violeur, cela fait beaucoup pour un assassin, surtout qu’il a parfois du mal à contrôler ses pulsions notamment en présence de femmes et d’enfants, il n’est donc pas très discipliné lorsque le combat s’engage.
Les Dragons Noirs avaient fait une reconnaissance il y a 3 jours en se faisant passer pour des architectes, ils connaissent donc les lieux. De plus au vu des lumières, ils savaient parfaitement quelles salles étaient susceptibles d’être occupées.
Baptiste eu un sourire amer. Quelle ironie ! C’était à lui de tuer Azor ! Azor qu’il connaissait et qui durant son enfance avait été comme un frère ! Mais il avait prêté allégeance aux dragons noirs, il n’y avait pas d’amitié qui tienne.

Baptiste s’attaque à la fenêtre donnant sur la salle de cours des 3èmes années, elle ne résista pas longtemps à ses talents et le groupe de tueurs se hissa discrètement dans la salle, longeant les murs pour profiter des ombres, les dragons noirs se rassemblèrent près de la porte : elle n’était pas fermée. Une discussion à voix basse commença : « je pense que nous devrions liquider celui qui est dans le débarras à côté. Nalden et Bruce vous vous en charger.
« Oui oui chef ! Oh j’espère que c’est une petite fille…. » dit le maniaque aux yeux fous, en caressant sa chaîne cloutée aux têtes de dragons
« Pas le temps pour ça Bruce ! Tue vite et bien, on n’a pas le droit d’échouer. Les autres on va se rabattre sur l’armurerie. Nous devons éliminer un maximum d’ennemis avant que l’alerte ne soit donnée et donc faire le moins de bruit possible. Si nous ne sommes pas découverts d’ici là, on pourra toujours décider entre aller à la bibliothèque ou au réfectoire. Allez ! » La troupe pris position après avoir discrètement ouvert la porte. Bruce et Nalden se placèrent devant le débarras, ils entendaient du bruit à l’intérieur, celui qui s’y trouvait allait sans doute bientôt sortir. Les autres passèrent derrière eux et se dirigèrent vers l’armurerie.

Le Veilleur, Marcel venait de terminer sa pipe. Il savait qu’il n’avait pas le droit de fumer dans l’établissement, mais il avait du mal à passer une nuit sans tirer quelques bouffées, ni d’ailleurs boire quelques gorgées de son vin d’Esenbach. Il sortit la bouteille en but un peu puis la rangea dans sa besace. Il se dirigea ensuitevers la porte et l’ouvrit. Il n’eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait : une chaine de métal le frappa violemment à la tête et un carreau tiré par un homme situé juste en face de la porte se ficha dans la poitrine, il s’effondra sans un bruit.

Il n’y eu pas trop de vacarme lorsque le veilleur tomba et aucune réaction apparente aux alentours. Baptiste souffla, ils n’avaient pas encore été découverts. Il se plaça contre la porte de l’armurerie à droite, Astina se déplaça avec souplesse de l’autre côté. Bruce fit signe à son chef qu’il avait une idée. Il fit le signe « déguisement » et désigna le veilleur, Baptiste comprit et hocha la tête. Le tueur récita les paroles magiques à voix basse dans le débarra et en ressortit sous l’apparence du malheureux Marcel. Le faux veilleur marcha vers l’armurerie. Nalden pris position derrière le mur non loin de la bibliothèque au cas où et se mis en joue.

Eilimë était plongée dans ses livres quand un bruit sourd la tira de sa lecture. « Bizarre, on aurait dit la chute d’un objet ». Des murmures, suivirent peu après. C’était étrange. Elle réfléchit un moment… Devait-elle aller voir ? Elle resta longuement indécis, avant de ramasser ses affaires et de se diriger vers la porte …

_________________
Seigneur de Ghrond.
Au service du grand Malékith, Roi Sorcier de Naggaroth et souverain légitime d'Ulthuan.

vieil adage du clan du Scorpion :
"Le plan A a échoué ? On a découvert notre plan B ? Bien, tout se passe comme prévu..."


Dernière édition par le Jeu 22 Mar - 0:11, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thalantir.forum2jeux.com
Thalantir
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 38
Localisation : Stosswihr, près de Colmar
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   Dim 18 Mar - 18:01

« Moi, un futur grand paladin, réduit à astiquer des épées courtes comme un vulgaire valet. » dit Syrandor furieux. « Mère ne me comprend vraiment pas ! Papa est bien plus sympa avec moi, vivement qu’il revienne. Oh la barbe, j’en ai vraiment assez de cette punition ridicule, pourvu qu’elle en finisse de parler avec Azor que cela cesse ! »
Toc toc.
« Oui ? Quoi ? » répondit le jeune paladin agacé
La porte s’ouvrit, c’était marcel le veilleur il faisait une drôle de tête.
« quoi ? Je fais aussi vite que je peux »
Marcel lui fit signe de la main de venir
« Quoi ??? Que voulez vous ? Ma punition est finie ? »
Le veilleur sortit sa bouteille de vin et lui fit un grand sourire. Il l’invitait à prendre une petite pause. Syrandor hésita, Marcel était connu pour ça, mais il ne lui avait jamais proposé. D’un autre côté Syrandor n’avait jamais été puni ici non plus… Et puis ça n’engage à rien.
« Bon d’accord, une petite pause, mais ne dites rien à ma mère d’accord ? Promis ? »
Avec un sourire le veilleur hocha la tête. Syrandor le suivi dans le couloir obscur.
A peine eut-il franchit le seuil de l’armurerie qu’une lame surgit de nulle part lui transperça les côtes et le cœur, il hurla de douleur mais une deuxième lame venue de l’autre côté de la porte mis fin à ses souffrances.
Eilimë entendit le cris horrifié de Syrandor elle ouvrit la porte t vit le jeune homme impitoyablement mis à mort. Il y avait au moins 5 personnes si elle se fiait au bruit. Elle ouvrit la porte à la volée et couru à travers le jardin, elle sauta par-dessus le muret du cloitre quand elle discerna un mouvement sur sa droite : un autre ennemi ! Elle entendit le déclic d’une arbalète et une violente douleur la frappa elle continua malgré tout sa course et se plaqua au sol derrière un des bancs de la cour.
Astina tenta de poursuivre la fuyarde mais en sautant le muret elle se prit les pieds dans une branche et d’un buisson et s’étala avec fracas.
Bruce de son côté lança le sort patte d’araignée et se hissa au plafond, il comptait bien capturer la fille sorti de la bibliothèque il en avait déjà l’eau à la bouche « miam miam une petite fille, comme c’est mignon…. ».

Le cri de Syrandor de douleur et de terreur mêlée ne laissait pas de place au doute, Azor aussi l’avait entendu. Liliana le compris « Syrandooooor ! Noooon ! » La peur la tiraillait mais elle retrouva ses réflexes, elle dégaina son épée à deux mains et fonça dans l’escalier à la suite d’Azor…L’intendant Jacques peu rassuré mais peu désireux de rester seul les suivi.
Dans la cuisine, Galenet aussi avait entendu le hurlement. Il sauta par-dessus la table et fonça vers le vestibule où se trouvaient son compagnon animal, un serpent venimeux gros comme un homme appelé Dzares et Lupio le compagnon de Eilimë….

Nalden n’ayant plus de ligne de mire sur la jeune fille de la bibliothèque se plaça derrière la statue et commença à l’escalader.
Galenet ouvrit la porte et se cala dans le coin droit son arc prêt à tirer, son serpent le rejoignit bien vite. Liliana atteignit le pas de la porte elle repéra une femme en armure de cuir dans le jardin et un archer qui disparu dans l’obscurité, ainsi qu’une autre ombre plus loin vers l’armurerie. Anxieuse, elle sonda les environs, pas de traces de Syrandor. Azor se faufila discrètement dehors. Tandis que l’intendant se tint à côté de la paladine.

Baptiste se lança un sort d’invisibilité suprême ainsi que Kanister le prêtre. Ils se dirigèrent vers le patio avec calme en tachant d’étudier la situation. De son côté Bruce était ravi « miam miam une autre femme … Oh ! Beeeelle !! A moi ! A moi ! » Murmura-t-il tel un enfant devant un étal de bonbons. Il continua sa marche au plafond afin de prendre les nouveaux venus à revers, un type en riche tunique le séparait encore de la femme, il ne ferait pas long feu…Une flèche siffla l’air venant de derrière la statue, le cri de surprise d’Eilimë averti son père de sa position, Nalden avait raté sa cible mais rechargeait déjà son arbalète. Pour couvrir la jeune druidesse, Galenet qui avait avisé la position du tireur ouvrit lui aussi le feu, l’une de ses flèches fit mouche et il entendit avec satisfaction l’assassin mugir de douleur. Azor se faufila vers sa fille qui basculait de l’autre côté du muret passant ainsi du patio à l’allée, elle se redressa, incanta une formule magique, ses yeux devinrent blancs et ses mains se gorgèrent d’éclairs elle désigna la statue du cloitre et un éclair frappa du ciel, mais d’un salto l’arbalétrier avait évité l’attaque sans dommages. La druidesse siffla et Lupio, le grand loup gris vint la rejoindre.
Astina incanta et une grande fumée envahit bientôt la majeure partie du cloitre, les conditions de combat allaient être difficiles.
Tiraillée entre la peur et la colère, Liliana décida de laisser parler la seconde, elle se jeta telle une furie vers la roublarde devant elle, son coup d’épée passa la garde de la jeune femme et la blessa sérieusement à l’épaule. Azor tenta de raisonner la paladine en lui criant de rester groupé, mais une mère inquiète n’écoute personne et elle continuait de faire s’abattre les coups sur son adversaire qui se défendait tant bien que mal. Une main invisible toucha son épaule et un homme aux yeux fou se matérialisa à son côté, un prêtre de Mask si elle en jugeait par son symbole, elle ressenti des picotements…. « Du poison ! Par Torm non ! » Rassemblant ses forces elle fit échec au sortilège par un effort de volonté.
Nalden sauta au bas de la statue par une roulade et courut à l’angle du cloitre pour tirer un carreau sur Eilimë qui la reçu dans le haut du bras, presque simultanément, Bruce lança son attaque contre l’intendant depuis le plafond, sa chaine jaillissant de l’obscurité pour déséquilibrer le malheureux Jacques tandis qu’un autre coup le blessait très sérieusement
« Hi hi hi hi hi…. Petit homme tu es mort, la femme est à moi » dit il en ricanant.
Le serpent répliqua en tentant de mordre le nouveau venu sans succès, néanmoins la flèche de Galenet fit mouche elle…. « Méchant archer, méchant, tu va le regretter ! » s'écria l'assassin surpris.
Azor sauta le muret et engagea le combat avec la roublarde Astina, elle s’en sortit avec une estafilade, et eut juste le temps d’éviter un éclair d’Eilimë qui continuait à déchaîner la colère de la nature.
« Attaque Lupio, attaque ! » le grand loup se jeta la bave aux lèvres sur l’arbalétrier pris au dépourvu, il lui mordit la jambe et le fit tomber, l’assassin en mauvaise posture se tortillait comme un diable…
« Que le pouvoir de Torm t’abatte maudit suppôt du mal !!!!» hurla Liliana en déchainant un châtiment contre le prêtre Kanister, mais l’obscurité empêchait de bien ajuster les coups et son adversaire échappa au pire, néanmoins sa deuxième attaque transperça la chemise de maille du malandrin qui poussa un hurlement.
Décontenancé le prêtre opta pour une retraite stratégique devant cette furie.
Baptiste, toujours invisible étudiait la situation, la paladine folle furieuse était le problème majeure, dans sa colère elle pouvait causer énormément de dégâts et pouvait faire basculer le combat, il ne pouvait le permettre. Il passa rapidement dans le dos de la furie qui achevait de pulvériser le bouclier de Kanister et lui plaça une botte dont il avait le secret.
Liliana ressenti une douleur intense, plus intense que tout ce qu’elle avait connu, une lame venu de nulle part lui transperça le bas du dos, titubante et la vision floutée, elle chercha ce terrible adversaire, il était tout proche, mais invisible aussi à ce qu’il semble. Elle devait pourtant tenir !
Nalden se relèva en repoussant Lupio et commenca à courir vers l’armurerie, l’animal enragé sur ses talons !!!
De son côté Bruce attaqua à nouveau l’intendant, continuant à le faire chuter pour mieux le frapper ensuite; couvert de bleus et de coupures, Jacques ne pensait plus qu’à fuir….Galenet tira sur le prêtre Kanister qui battait en retraite et le toucha à la cuisse. Le serpent rata encore Bruce difficile à toucher accroché qu'il était au plafond.
Azor attaqua Astina. La jeune dragon noir reconnut son adversaire : « C’est vous Azor ? Enchantée, depuis le temps que j’attend de pouvoir croiser le fer avec vous » La technique de la jeune femme ne lui était pas inconnue et il fut surpris par sa hargne car il ne parvint pas à la toucher. Eilimë, en appela aux pouvoir de Sylvanus : un nuage de fumée apparut à côté du prêtre et un gorille furieux en surgit, de violents coups de poings s’abattirent et blessèrent le suppôt de Mask qui ne savait plus où donner de la tête, dans l’urgence il se soigna pour éviter le pire.
Astina contre-attaqua à son touret parvint à blesser Azor "vous etes rouillé à ce qu'il semble." dit-elle avec un sourire sardonique.
Liliana, encore chancelante, soigna elle aussi ses blessures grâce aux pouvoirs divins, elle se tint prête pour le nouvel assaut qui ne tarda pas à arriver, son ennemi était un bretteur de talent, mais en plus il était invisible, jamais elle ne pourrait esquiver ses coups, une nouvelle estocade judicieusement placée la fit hurler de douleur, à ce rythme là son sort était scellé !
Nalden continua sa course effrénée, se jeta dans le débarras et ferma la porte au loup qui aboya et griffa cette dernière avec force. Il senti une respiration derrière lui et tourna la tête : le veilleur respira encore « t’es encore vivant toi ? Dommage…. »
Bruce avait vu la déconfiture de l’intendant et la situation de la paladine, se léchant la lèvre de sa langue avec gourmandise, il jeta sa chaine qui s’enroula autour de la jambe de Liliana surprise et la fit chuter, Baptiste en profita pour la frapper encore une fois et la paladine s’effondra à demi inconsciente sous cette dernière estocade.
« Bien joué Bruce ! Continue ! » Dit baptiste satisfait.
« Merci chef, moi la veux plus tard !!! Je ferais les choses bien pour ça !!!! » Il se tourna alors contre l’intendant qui tremblait de frousse à la vu de son visage de fou et qui eu de la peine à le quitter des yeux tandis qu’il engloutissait sa potion de soins.
Galenet profita de la ligne de tir dégagée pour tirer sur Bruce, il le toucha une fois ce qui ne plut pas à ce dernier, mais ses autres tirs ratèrent le psychopathe qui était à moitié caché par les ombres du plafond.
Le serpent aussi mordit l’assassin accroché au mur mais il résista au venin, Bruce devenait peu à peu fou furieux devant cette résistance.
Azor de son côté vit Liliana tomber, il la crut morte, la situation devenait critique, il tenta encore de passer la garde d’Astina mais cette dernière se défendait vraiment bien. Utilisant la « botte de Zotto » il parvint cependant à tromper la vigilance de son adversaire et à lui transpercer l’estomac.
« Il semble que vous ne soyez pas aussi hors du coup que je ne le pensais » parvint elle à articuler. Elle vit juste à temps l’éclair lancé par Eilimë et sauta sur la gauche pour esquiver. Du coup, elle jugea plus prudent de boire sa potion de soins.
Kanister subit encore le déluge de coups du gorille fou furieux et il perdit quelques dents dans l’affaire !

_________________
Seigneur de Ghrond.
Au service du grand Malékith, Roi Sorcier de Naggaroth et souverain légitime d'Ulthuan.

vieil adage du clan du Scorpion :
"Le plan A a échoué ? On a découvert notre plan B ? Bien, tout se passe comme prévu..."


Dernière édition par le Mer 21 Mar - 0:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thalantir.forum2jeux.com
Thalantir
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 38
Localisation : Stosswihr, près de Colmar
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   Dim 18 Mar - 18:01

Liliana était encore consciente mais se sentait si faible, elle n’avait plus la force de se battre, elle pouvait peut être tenter de prendre sa potion de soins, mais elle sentait la présence des ennemis, si elle faisait cela elle serait mise à mort sans pitié. Il ne lui restait plus qu’à compter sur Azor, elle attendit.
Kanister prit encore un coup de poing du gorille dans les côtes mais serra les dents pour rejoindre Astina et la soigner. La bretteuse était de nouveau d’aplomb.
Baptiste avança vers Jacques et le toucha, il le blessa même sérieusement, mais, trop confiant son deuxième coup échoua lamentablement.
Nalden se pencha sur le veilleur : « t’as vraiment pas de chance toi », il braqua son arbalète sur sa tête et appuya sur la détente sans l’ombre d’un remord.
« Vilain serpent, vilain…. » Bruce feinta la bête ce qui n’était pas un mince exploit et lui infligea un coup critique qui la tua sur le coup.
« Salopard !!! Crèèèèèève ! » Hurla Galenet à l’encontre du meurtrier de son compagnon, il toucha malgré l’obscurité son adversaire, ses trois tirs portèrent et Bruce en fut le premier surpris.
Azor voyant la situation se déliter dit à Eilimë de fuir ils se déportèrent vers la porte de service qui était la plus proche.
« Achève la femme » dit Baptiste à Astina. La voleuse n’aimait pas trop tuer les gens sans défense mais c’était le boulot, elle retourna la paladine et le casque de celle ci tomba : elle était encore consciente mais faible. Liliana eu une dernière pensée à ce moment, pour Syrandor, Anne et Oden… Oden !
Astina la dévisagea un long moment et hésita, leva sa dague et ... Frappa de la garde, assommant Liliana puis elle repartit en se demandant si il était vraiment mieux de la laisser en vie avec Bruce dans le coin, « il eut peut être été préférable de l’achever » se dit-elle, mais ce n’était pas le moment d’avoir des regrets...
« Empêche Azor de fuir ! » hurla Baptiste à Kanister, le prêtre fit un pas en arrière et incanta. Azor senti ses muscles s’engourdir, il était paralysé ! Cette fois c’est la fin pensa-t-il.
La porte du débarras s’ouvrit d’un coup de pied. Nalden en sorti très remonté, s’approcha de l’angle de l’allée et tira sur le maudit loup, le blessant au dos.
Bruce fit trébucher Galenet de sa chaîne et de l’autre extrémité lui porta un violent coup, le rôdeur crachat du sang, il se releva et fila par la porte du vestibule droit en direction de la porte principale de l’école. Jacques, lui courut rejoindre Azor la peur au ventre.
Azor se concentra et par un immense effort de volonté se libéra de l’emprise de Kanister qui n’eut pas le temps de pester car de nouveau il fut attaqué par le gorille en colère celui-ci disparut heureusement après ce dernier assaut dans une volute de fumée…
Voyant son père libéré Eilimë décida de lancer un sort d’enchevêtrement pour faciliter la fuite. Les buissons, les branches et les ronces s’enroulèrent autour des jambes de Kanister et de Baptiste. Astina parvint à esquiver les branches vivantes et continua à avancer vers sa cible principale.
Dépité par l’échec de son sort précédent mais débarrassé de cet encombrant gorille, Kanister lança un sort de cécité sur Azor, ce dernier vit sa vue se troubler : il était aveugle maintenant c’est encore pire !
Dans la foulée, Baptiste se libère de ses entraves et plonge sa rapière dans le cœur de l’intendant Jacques le tuant sur le coup, il tourna alors son regard froid vers son ancien ami Azor maintenant sans défense…¨
Nalden tira encore un carreau vers Lupio le blessant à nouveau, il continuait d'avancer en rechargeant avec dextérité son arbalète et en faisant pleuvoir les carreau sur l'animal. Quant à Bruce il faisait une crise :« La femme ? L’archer ? La femme ? L’archer ? Quoi faire ???? Tuer d’abord ! Oui tuer d’abord !! » Il se lança à la poursuite de Galenet, ouvrit la porte et lança sa chaine. Une fois encore il fit tomber son adversaire et lui porta un coup au ventre avec un rire sadique. Le rôdeur se releva et sortit par la porte principal sans demander son reste et malgré le coup que lui porte encore l’assassin fou, il était à présent dehors et fuyait pour sa vie ! Eilimë Convoqua un autre Gorille derrière Baptiste redevenu visible, mais l’animal ne parvint qu’à toucher une fois le maître assassin et ce, sans gravité. Le loup Lupio voulant porter un coup de patte à Astina dérape sur une flaque de sang et griffe Azor qui titubait à côté de lui !
« Fuis Eilimë, fuis !!!!! » cria Azor
« Jamais papa, je ne te laisserai pas », la résolution de la jeune fille était intacte.
Azor rata Baptiste qu’il savait pourtant non loin, mais sans la vue, c’était sans espoir…
. Astina avança vers Azor, elle lui porta une attaque sournoise violente rendant encore plus désespérée la situation du principal.
Kanister lança lui une dissipation de la magie sur le gorille qui retourna dans son plan d’origine.
« Fuis Elimë bon sang, tu ne peux plus rien pour moi, mais tu peux encore sauver ta vie, protèges ta mère, je vais essayer de les retenir. C’est un ordre ! Ecoutes moi pour une fois !!! »
Les larmes aux yeux, la jeune demi-elfe se rangea à ces arguments avec déchirement.
Baptiste s’avança vers Azor, trompa facilement la garde du roublard devenu aveugle et lui porte un coup critique qui l’envoya dans un coma profond. Azor tomba sous les yeux et les cris de sa fille.
Nalden tira sur Lupio et le blessa encore, mais le loup restait défiant et combatif
Bruce lui se lança à la poursuite de Galenet à l’extérieur. Le rôdeur continua de fuir mais l’assassin lui porta un coup dans le dos, ignorant la douleur, l’assistant de Sandoval poursuivit sa course.
Rappelant Lupio, Eilimë courut vers la sortie de service et ferma la porte derrière elle en se plaquant à elle le temps de trouver de quoi la bloquer.
Astina plaqua une main sur la gorge d’Azor, il respirait encore, soupirant, elle se releva et abrégea ses souffrances d’un coup de rapière dans le cœur.
Kanister ne parvint toujours pas à se libérer des branchages qui l’entravaient.
Baptiste tenta d’enfoncer la porte derrière laquelle s’était réfugiée Elimë, mais la jeune femme résista à ses coups de boutoir. De dépit il fit signe à Nalden et s’écarta. L’arbalétrier pris son élan et se jeta de toutes ses forces contre la porte qui céda repoussant Eilimë au passage. Mais Lupio se jeta sur lui et le fit tomber permettant à sa maîtresse de porter un coup plein de rage à l’assassin qui grogna de douleur
Bruce, opiniâtre n’avait pas l’intention de lâcher Galenet, il se jeta à sa poursuite le rattrapa et le frappa encore. Comprenant qu’il ne parviendrait pas à se débarrasser de ce fou furieux, Galenet lâcha son arc et pris son cimeterre pour un ultime combat.
Eilimë dit à Lupio de la suivre elle sortit en courant de l’école.
Kanister toujours empêtré dans les ronces pestait bruyamment, Baptiste et Nalden, se lancèrent à la poursuite d’Eilimë, le grand maître voulait aussi la tête de ceux qu’Azor aime et la jeune druidesse était donc un objectif secondaire de sa mission.
D’une feinte, Bruce met fin à l’existence de Galenet sa chaîne à pointes s’enfonçant dans le crâne du rôdeur. Il attacha sa dépouille et la traîna vers l’entrée de l’école en traçant un sillon sanglant.
Eilimë en appelant aux pouvoirs de la nature se transforma en grand hibou et s’envola vers la ville, Lupio sur ses talons. Baptiste et Nalden tirèrent avec leur arbalète la blessant 2 fois mais elle ignora la douleur et continua.
Baptiste posa une main sur le bras de Nalden : « c’est foutu, laisse tomber, il faut nettoyer avant que la garde rapplique on n’aura pas plus de 10 minutes »
Il rentra rapidement, et coupa la tête d’Azor et utilisa sa gemme de capture d'âme pour emprisonner cette dernière, ainsi il ne saurait y avoir une quelconque résurrection. Les assassins avaient l’habitude de ce type de tâche, ils prirent ce qui pouvait servir. Bruce pendit en glapissant le corps de Galenet sur la porte non sans avoir planté dans son cœur le traditionnel avertissement : la dague des Dragons Noirs. Puis il revint à l’intérieur en sifflotant.

« Je t’avais dit de l’achever Astina » murmura Baptiste en regardant Liliana.
« Étant donné la situation, elle nous sera plus utile vivante »
« Tu as raison. On a n’a pas eu Myren ni Eilimë et retenter est impossible pour le moment, donc la tête d’Azor plus un otage devrait contenter Niklas Uran. Bien joué tu as eu une bonne intuition »
« Merci »
Baptiste se tourna vers Bruce qui venait de rentrer.
Le tueur psychotique avait un regard plein de concupiscence tandis qu’il fixait la paladine inconsciente.
« Ligote là on l’embarque ».
Nalden revint rapidement avec le contenu du coffre du principal, il recelait un paquet de pièces d’or.
« Parfait ça, ça nous fera un peu d’extra » ricana Kanister.
Pendant ce temps Bruce avait retiré l’armure de Liliana il ne se privait d’ailleurs pas pour la palper tandis qu’il l’attachait en murmurant « on va faire connaissance hein ? Je serais gentil…Très gentil… »
Baptiste soupira et croisa le regard Astina, il se dirigea vers Bruce :
« Non Bruce, tu t’amuseras plus tard, on n’a pas le temps pour ça. C’est une otage maintenant, elle est précieuse »
Bruce grommela mais s’exécuta, il termina sa tâche la bâillonna et la mis sur ses épaules
« que fait-on des lieux ? » demanda Kanister.
« Foutez le feu, ça les occupera pendant qu’on décampe » répondit le maître assassin d’une voix dénuée d’émotion. Tous prirent des torches et s’exécutèrent.
Le groupe quitta l’école en flammes avec vitesse et savoir faire, disparaissant dans l’obscurité de la nuit…
Tandis qu'on l'entrainait loin de chez elle Liliana chercha de l'espoir dans sa situation....et en trouva: elle savait qu'Oden la retrouverait.

_________________
Seigneur de Ghrond.
Au service du grand Malékith, Roi Sorcier de Naggaroth et souverain légitime d'Ulthuan.

vieil adage du clan du Scorpion :
"Le plan A a échoué ? On a découvert notre plan B ? Bien, tout se passe comme prévu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thalantir.forum2jeux.com
thepro68
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 34
Localisation : Saint-Louis
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   Jeu 22 Mar - 3:48

Toutes mes félicitations au MD pour ce compte rendu fort fidèle au déroulement de la partie. Très bien romancé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalantir
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 38
Localisation : Stosswihr, près de Colmar
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   Jeu 22 Mar - 12:19

Merci merci... Laughing j'ai fais de mon mieux pour tout retranscrire en prenant garde de conserver les traits de caractères de chacun. Au final ça rend bien, y a de la tragédie, du combat du courage, bref ça le fait !

_________________
Seigneur de Ghrond.
Au service du grand Malékith, Roi Sorcier de Naggaroth et souverain légitime d'Ulthuan.

vieil adage du clan du Scorpion :
"Le plan A a échoué ? On a découvert notre plan B ? Bien, tout se passe comme prévu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thalantir.forum2jeux.com
wiwi68
Chevalier Capitaine
Chevalier Capitaine
avatar

Nombre de messages : 488
Age : 37
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   Ven 23 Mar - 13:47

(DRUSS PARLE PAS WIWI)
Gros gg pour l'écriture, passionnant et très bien écrit!!!!!!!!!
Les boules de ne pas avoir peut etre présent mais bon, taf taf taf lol p^^.
Donc si j'ais bien compris mon fils mort (peut il etre résusité) et ma femme prisonière, damned je vais avoir besoin de toute ma foie pour pas péter les plombs!!!!!
Mais bon tout n'est pas tjs tout roze dans dd et sa apporte de nouveau évènement a l'histoire.
Mon seul regret est de ne pas avoir peut etre présent ^^
En tout cas Lilianna JE TE RETROUVERAIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalantir
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 38
Localisation : Stosswihr, près de Colmar
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   Sam 24 Mar - 12:11

Ben la femme est récupérable ça c'est sûr. Le fiston, ben pour reprendre une phrase de Naheulbeuk : "t'as un parchemin pour rescussiter les tas de cendres (car c'est le cas) et qui plus est des tas de cendres qui sont dispersés aux 4 vents ???" Car malheureusement tout un groupe de bâtiments d'Esenbach a aussi flambé à cause du vent qui a déplacé des braises... Mais bon le feu a été éteint quand vous reviendrez mais ce fut très dur.
Cependant pour Syrandor il y a un moyen : le sort de souhait... Peut être qu'en fin de campagne ça sera une récompense adéquate... ^^
Par contre je précise de suite, pour Azor c'est pas possible à l'heure actuelle quel que soit le sort !

_________________
Seigneur de Ghrond.
Au service du grand Malékith, Roi Sorcier de Naggaroth et souverain légitime d'Ulthuan.

vieil adage du clan du Scorpion :
"Le plan A a échoué ? On a découvert notre plan B ? Bien, tout se passe comme prévu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thalantir.forum2jeux.com
Snikkit
Commandeur
Commandeur
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 35
Localisation : Mîîîîîlhouuuuuusssse :p
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   Sam 24 Mar - 13:42

Pauvre petit Azor, il lui aurrait sufit d'être ami/ami avce une super divinité ultra mega bonne, d'être le champion de cette divinité et qui sait un miracle aurrait pu ce produire.

C'est vraiment dommage maintenant que la pierre contenant son âme se situe au 9éme enfer dans le trésors de Méphistophélés.

_________________
La culture c’est comme la confiture : moins on en a, plus on l’étale !
La virginité ... c'est comme une mouche sur le dos d'une vache : Un coup de queue ... et oupps !!! tout disparaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pendant ce temps à Esenbach... Compte rendu et Récit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Champs de bataille compte rendu de partie
» Compte-rendu premiere partie test
» compte rendu du 1er GN de Role en LUUUUUB
» Pendant ce temps là, à Vera Cruz ...
» Convention de l'Ecole de Guerre (2 et 3 juin 2012) : le compte-rendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Thalantir :: Donjons & Dragons :: Campagne 20 ans après-
Sauter vers: