Forum de Thalantir

forum de jeux de rôle, de jeux de stratégie et d'Heroic Fantasy en général
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Danael, historique pour "20 ans après"

Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Wurm
Chevalier Champion
Chevalier Champion
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 30
Localisation : Stosswihr
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Danaël, Historique pour 20 ans après   Dim 18 Juin - 22:05

Vous l'attendiez, et bien le voila. (sans fautes ou alors c'est la faute (!) a Word)

Danaël

Une ferme isolée, en bordure d'une forêt. A plusieurs Kilomètres de la cité d'Essenbach. C'est dans cette région isolée que vivent une trentaine de personnes, vivant des produits de leurs labeurs quotidiens.
Cette ferme n'existe plus aujourd'hui. Elle fut incendiée et ses habitants massacrés lors de l'un des derniers raids orques de la région. Orques menés par un puisant sorcier nommé: Wegalg le Rouge, qui a jeté ses orques et ses sorts sur les fermiers sans défenses.


Mais malgré le déluge de feu dispensé par Wegalg, il y eu un survivant. Un jeune homme qui parvint à se cacher des orques.
Ses yeux emplis de rage et de larmes, il suivit les traces des orques. Ramassant au passage la vieille épée de son père et un arc orque, il se mit à la poursuite des orques.
Il les suivit pendant plusieurs jours jusqu'à leur campement situé dans les collines avoisinantes. Durant plus d'une semaine, Danaël resta aux abords du camp des orques, épiant leurs mouvements depuis le couvert des arbres et se nourrissant de l'infect nourriture orque qu'il volait.
Lorsqu'il eu en tête les déplacements des sentinelles orques et les nombreuses faiblesses du dispositif, il passa à l'attaque. Les uns après les autres les orques tombaient sous les tirs d'un ennemi qu'ils ne pouvaient pas repérer. Au fur et à mesure le nombre d'orques entre Danaël et Wegalg diminuait. Certains des derniers gardes de Wegalg tentèrent de fuir, ne voulant pas affronter "la mort fantôme" comme il le nommait; ceux-la finirent dans les pièges que Danaël avait placé autour du camp.
Quand à Wegalg, l'anxiété le rongeait. D'autant plus que son ennemi invisible tuait sans distinction femmes, hommes et enfants et se rapprochait toujours plus de son but. Danaël ne faisait en effet preuve d'aucune pitié, le massacre qu'avaient commis Wegalg et ses guerriers ne seraient lavé que par le sang du sorcier et celui de sa tribu.
Il ne restait plus personne entre Wegalg et Danaël, l'heure de la confrontation finale approchait. Mais le sorcier n'entendait pas mourir. Il sentait sa fin proche et préféra fuir grâce à la magie afin de sauver sa peau. Lorsque Danaël entra dans la hutte du sorcier, il ne trouva nulle trace de ce dernier hormis une forte odeur de souffre. Hurlant de rage et maudissant cet ignoble lâche; Danaël leva son poing vers le ciel et jura de venger tous ceux qu'il avait aimé et qu'il tuerait Wegalg, dût-il en mourir.
Ne pouvant plus assouvir sa rage, cette dernière le quitta presque complètement. Danaël se senti soudain très faible et comme vidé de son énergie. Il erra pendant un moment entre les cadavres du camp et reparti vers la forêt sans but. Il ne lui restait plus rien, tout; il avait tout perdu. Ses pas le menèrent vers la clairière d'Essenbach. Il n'a jamais pu dire pourquoi ce lieu et pas un autre. Quelque signe du destin sans doute.

Danaël déboucha sur la rue principale, l'air hagard et visiblement perdu. Son teint pâle piqua la curiosité de la foule. Il ne répondait pas avait par moment des tremblements au niveau de la main gauche. On le mena au temple dans l'espoir qu'il puisse être guéri. Il fut pris en charge par le Grand Prêtre Oden et passa plusieurs jours allongé alors qu'on s'occupait de cet illustre inconnu. On lui découvrit plusieurs traces de blessures ainsi qu'un manque flagrant de nourriture. Tout cela pût être soigné mais le plus inquiétant était qu'il ne parlait pas. Comme refermé sur lui même il ne daignait prononcer le moindre mot. On lui trouva une occupation au temple. On lui fournît des outils et on lui expliqua qu'il devait entretenir la charpente du temple vieille d'une quinzaine d'années. Il s'acquitta de cette tache toujours sans dire mot.
Alors que Danaël se trouvait sur une poutre, occupé à l'entretien, il perçut un léger craquement. L'instant d'après la poutre sur laquelle il se trouvait céda. Danaël chuta mais par un réflexe prodigieux ou bien par un coup du sort, il put se rattraper in extremis a un câble et se laissa alors tomber délicatement vers le sol. Relevant la tête, il perçu un grand nombre de regards tournés vers lui, cette chute avait marqué les esprits. L'un des observateurs pu déceler toute la dextérité nécessaire à un tel exploit.
Au moment ou Danaël s'apprêtait à reprendre son travail, il vînt le trouver. Disant haut et fort que ce jeune homme devait avoir un don pour s'être sorti de ce coup du sort. Il ajouta qu'un tel talent ne devait pas être gâché sur une charpente, mais au contraire qu'il devait être exploité et travaillé.
C'est ainsi que Danaël entra dans la désormais fameuse école de maître Azor.

Danaël commença le difficile entraînement imposé par Azor et Mirène mais l'on pouvait percevoir qu'il aimait cela. Bien qu'il ne disait toujours rien, son teint pâle se mit à disparaître petit à petit. C'est au court d’une sortie en milieu extérieur que Danaël desserra enfin les dents. Lui et deux autres élèves furent envoyés à la recherche d'un objet dans les environ de la ville dans le cadre de l'une des multiples épreuves d'Azor. Les Dieux ont voulu que ce lieu fut celui de la ferme ou naquit Danaël. Revoir ce lieu après deux ans lui fit un choc. Il s'arrêta net, alors que ses compagnons commencèrent leur recherches. Tremblant, il avança lentement, tandis que l'un de ses compagnons l'appelait pour dire qu'il avait trouvé quelque chose. Ayant quelque peu creusé, ils déterrèrent une bague.
Danaël la reconnu aussitôt. Haletant, il la pris dans sa main et senti les larmes lui monter aux yeux. Il avait retrouvé la bague de mariage de sa mère. Alors, tout le chagrin accumulé depuis ces deux longues années resurgit d'un coup. Il tomba à genoux, des larmes ruisselants le long des ses joues. Alors, il put enfin se libérer de ce lourd fardeau. Redressant la tête vers le ciel il hurla, de chagrin mais aussi de rage puisqu'il se souvînt de Wegalg.
Ses deux compagnons complètement désabusés le regardèrent, cherchant vainement à comprendre ce qui pouvait bien lui arriver.
Le cri cessa, et le silence retomba. Plusieurs minutes s'écoulèrent dans un silence de mort, jusqu'a ce que Danaël prenne la parole. Il vida son cœur et son esprit et raconta à ses compagnons le massacre de ses parents par les orques. Martelés pas l'histoire, les deux restèrent sans voix pendant un instant. Danaël se releva et semblait plus serein, comme libéré d'un poids, il rassura ses deux compagnons et ensemble il reprirent leurs recherches.
L'histoire fit le tour de la ville mais Danaël avait tenu à ce qu'Azor l'apprenne de sa propre bouche.

Désormais libéré, Danaël continua son entraînement avec entrain. Il avait fait son deuil et semblait tourné vers l'avenir.
Après 3 ans et demi d'entraînement quotidien, Danaël eut terminé la formation donné par l'école.
Azor le tenait en haute estime. Danaël était le plus doué de ses élèves. Et Il en vînt à le considérer comme son propre fils.
C'est pourquoi, bien que son entraînement fût achevé, Azor avec l'aide de Mirène, continua a lui apprendre tout ce qu'il savait. Danaël assimila rapidement tout ce qu'on lui apprenait et se mit lui aussi a enseigner a l'école du Maître Azor.
Cinq années se sont écoulée depuis que Danaël avait débarqué dans la cité. Il avait énormément gagné en force et en adresse, et en savait désormais hautant qu'Azor, si pas plus.
C'est lui qui, le premier, décela l'anxiété naissante chez son mentor. Il n'en dit rien à personne. Comment un simple sentiment chez une personne pouvait affecter un ville entière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Wurm
Chevalier Champion
Chevalier Champion
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 30
Localisation : Stosswihr
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Danael, historique pour "20 ans après"   Lun 26 Juin - 9:47

Allez double post :

Pas de commentaires ? C'est si mauvais que ca ? Même si c'est pour dire que c'est nul, dites au moin ce que vous en pensez !

Ou c'est la longueur qui vous rebute ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalantir
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 38
Localisation : Stosswihr, près de Colmar
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Danael, historique pour "20 ans après"   Lun 26 Juin - 10:48

Ben moi ça me convient c'est très bien. Historique de très bonne taille bien raconté et classique. C'est du bon boulot wurm.

_________________
Seigneur de Ghrond.
Au service du grand Malékith, Roi Sorcier de Naggaroth et souverain légitime d'Ulthuan.

vieil adage du clan du Scorpion :
"Le plan A a échoué ? On a découvert notre plan B ? Bien, tout se passe comme prévu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thalantir.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danael, historique pour "20 ans après"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danael, historique pour "20 ans après"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Extension warhammer pour l'été: "Tempête de magie"
» Blisters "Artizan Design" pour RoE
» Bureau de " Mnémosyne " ( de N à Z )
» La loi "St-Hubert"
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Thalantir :: Donjons & Dragons :: Campagne 20 ans après-
Sauter vers: